rachat credit

Rachat de crédit FIPC

Il peut être souvent difficile de rembourser ses crédits pris avec une banque. Dans le cas ou on pour une raison ou une autre il y a un problème de remboursement de plusieurs mensualités ; il faut considérer qu’on est peut être sur la liste des FIPC. Pas besoin de vous dire que en telle situation vous être en de beaux draps, mais sachez qu’il existe tout de même des solutions à cela.

Etre en situation FIPC

Le FIPC signifie Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers. Il s’agit donc d’un fichier qui contient le nom de toutes les personnes n’ayant pas réglé deux ou plusieurs mensualités de crédit. Ce fichier est géré par la banque de France. Ce fiché a pour but d’évité le surendettement. Il a été créé depuis 1989. En principe c’est après deux non manquement de paiement de mensualité que votre banque pourrait vous mette sur sa liste de FIPC. Mais, il arrive que certaine banque déclare leurs clients après seulement un seul incident de remboursement. Cela peut être généralement dû au fait que le client est préalablement démontré ses difficultés à payer ses mensualités précédentes. Mais, il faut signaler qu’il existe plusieurs raisons qui peuvent emmené à vous retrouver sur ce fichier. Il peut s’agir de tout simplement d’incidents de remboursement, de procédure de réhabilitation personnelle ou de plan de redressement ou recommandation de la commission de surendettement. Notons que la durée sur le fichier FIPC varie selon les cas pour les incident de rembourssement cela peut durer jusqu'à 5 ans. Pour les procédures de rétablissement personnel, jusqu’à 8 ans. Et, jusqu’à 10 ans pour les recommandations à la commission surendettement. Etre FIPC est une situation qui est difficile à vivre car cela induit une interdiction bancaire. Ainsi, durant tout le temps passé sur ce fichier cette interdiction portera sur tous vos comptes, y compris les comptes joints. L’interdiction porte aussi sur l’émission de chèque, vous serez dans un tel cas obligé de rendre vos chéquiers ainsi que sous certaines conditions qui varient selon les banques, les cartes bancaires.
 

le rachat de crédit FIPC, une solution

Le FICP est avant tout un élément qui permet de donner l’alerte sur votre situation financière. C’est un indice qui prouve le risque du surendettement. Mais, le FIPC représente aussi une certaine assurance pour les banques. C’est un bon moyen de pression afin de savoir si elles seront remboursées. Il faut donc leur prouvez votre bonne foie. Pour ne plus apparaitre comme FIPC il vous faut rembourser les mensualités en retard ou rembourser totalement ce que vous devez. Donc si vous remboursez à votre banque, votre fichier est retiré des FIPC et dans ce cas vous pouvez bénéficier à nouveau de vos avantages. Mais rembourser ce que vous devez n’est pas toujours chose évidente surtout si la somme est importante. La situation aujourd’hui est telle qu’il est quasiment impossible de vivre sous une interdiction bancaire. L’une des solutions qui s’offre à vous est le rachat de crédit FIPC. C’est un rachat de crédit comme les autres. Sauf qu’il vous permet de quitter le fichier FIPC. L’établissement financier avec lequel vous faites le rachat de crédit FIPC rembourse ce que vous devez auprès de la banque qui vous à déclaré FIPC. Vous êtes donc retiré de ce fichier et c’est à vous de gérer ce crédit avec votre nouveau créancier. Vous allez donc commencer à remboursez de nouvelles mensualités avec votre nouvel établissement bancaire. Le rachat de crédit FIPC est une aubaine. Il faut pouvoir en tirer profit au maximum. Pour cela vous devez bien le négocier afin que vos nouvelles mensualités soient à votre porté et que vous ne retrouviez pas par la suite comme FIPC. Il faut savoir aussi que le rachat de crédit FIPC permet le regroupement de plusieurs crédits bancaires. Mais ce n’est pas toujours que le rachat de crédit FIPC marche. Il peut arriver que la banque qui vous a déclaré FIPC refuse toute demande de rachat de crédit et attendant de vous que vous remboursiez vous-même ce que vous lui devez. De telle situation peuvent apparaitre par exemple si votre dossier démontre assez clairement que vous êtes effectivement capable de payer vos mensualités parce que vous avez des biens de valeur ou tout simplement si votre banque à déjà fait pour vous un rachat de crédit et que c’est celui-ci que vous tardez à remboursez. Sachez que vous payerez tôt ou tard ce que vous devez si vous pouvez le faire, le plus tot serait le mieux. Mais ne pensez surtout pas que vous passerez votre temps à rejeter le paiement de vos crédits. Dans le cas ou la banque refuse le rachat de crédit pour votre inscription au FIPC, l’établissement financier que vous chargé pour votre rachat de crédit est prié de vous en avertir.

Ce retrouvez sur le national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers n’est pas chose facile à gérer. Il faut donc s’attelé à évité que cela vous arrive. Pour cela il faut rembourser le plus tot possible ou même effectuer un rachat de crédit avant de devenir FIPC. Mais si malheureusement ça vous arrive vous aurez toujours quelque chance de réussir faire un rachat de crédit FIPC.